L'intégration des acteurs pour l'autonomie des personnes âgées

Les acteurs territoriaux du parcours

Sur le plan national, de nombreuses informations sont disponibles sur le portail national d'information "Pour les personnes âgées" : www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr.

Pour des informations spécifiques au département du Gers, consulter le site du département : www.gers-numerovertsocial.fr.

Pour les coordonnées complètes des acteurs ci-dessous, merci de vous connecter à votre espace sécurisé et consulter la rubrique "Annuaires".

Information et orientation : les CLIC

Le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) est un guichet d’accueil, d’information et de coordination. Il constitue le lieu d’information privilégié des personnes âgées et de leur entourage. Les CLIC permettent en effet d'obtenir toutes les informations utiles pour la vie quotidienne des personnes âgées : aides financières, maintien à domicile, amélioration de l'habitat, structures d'hébergement, mesures de protection, loisirs, vie sociale et relationnelle.

Les soins à domicile

Les infirmier(e)s libéra(ux)les dispensent des soins, à domicile ou dans un cabinet,  relevant de leur compétence infirmière, sur prescription médicale (de ville ou hospitalière). Elles (ils) exercent parfois en association.

Le Centre de Santé Soins Santé Gers est un centre de soins infirmiers. Anciennement appelés dispensaires, les centres des soins infirmiers sont une catégorie de centres de santé. Ils sont une des alternatives entre l’établissement de santé et les soins de ville. Ouvert à tous, le Centre de Santé dispense sur prescription médicale (de ville ou hospitalière) des soins infirmiers en centre et/ou à domicile. Géré par une association à but non lucratif, le centre de santé  participe à la politique de maintien à domicile des personnes âgées, dépendantes, handicapées et dans le cadre de retours à domicile suite à une hospitalisation. Structure de proximité de premier recours, il est composé d’infirmiers salariés, diplômés d’Etat, qui travaillent en équipe pour dispenser  les soins et assurer une prise en charge globale des patients (mission de coordination).

Le SSIAD (Service de Soins infirmiers à domicile) intervient au domicile des personnes pour dispenser des soins et compenser la perte d'autonomie. il contribue ainsi au maintien des personnes âgées au domicile le plus longtemps possible. L'intervention d'un SSIAD est prise en charge par l'assurance maladie sur prescription médicale. L'Equipe d'un SSIAD est composée le plus souvent d'aide soignants et d'infirmiers proposant des soins dits de nursing (toilette ...) et des actes infirmiers (pansements, injections, distribution d'un traitement médicamenteux). Le SSIAD assure aussi une coordination avec les autres intervenants au domicile d'un usager (service d'aide a domicile, masseurs kinésitherapeutes, médecin etc.)

L'hospitalisation à domicile (HAD) est une hospitalisation. Elle permet d'assurer à votre domicile des soins médicaux et paramédicaux importants, pour une période limitée mais renouvelable en fonction de l'évolution de votre état de santé. L'HAD intervient exclusivement sur prescription médicale et avec l'accord de votre médecin traitant, qui assure la prise en charge médicale tout au long du séjour. Elle est prise en charge par l'Assurance maladie.

Les aides à domicile

  • Les services d'aides à domicile interviennent pour aider une personne âgée qui n'aurait plus l'envie ou la capacité de faire certains actes de la vie quotidienne, comme faire ses courses, son ménage, s'habiller ou préparer son repas (cf. rubrique portage de repas). De nombreuses communes ou d'intercommunalités disposent d'un SAAD qui propose ses services sur son territoire d'implantation. Il existe aussi des SAAD associatifs ou privés. Par ailleurs, des aides existent pour financer le coût d'intervention d'une aide à domicile (APA, PCH ou caisses de retraite).
  • La téléassistance contribue au maintien au domicile de la personne qui, en cas de chute ou de malaise, peut contacter une plateforme téléphonique joignable 24h/24 et 7j/7 par le biais d'une montre connectée ou d'un bouton relai. Selon le dégré d'urgence, un proche est contacté ou une intervention est déclenchée pour porter assistance à la personne
  • Le portage de repas permet de continuer à bénéficier de repas complets et équilibrés sans avoir à faire les courses ou la cuisine. Une bonne alimentation contribue à prévenir les risques de chutes, de dénutrition et de maladies. Des services de portage de repas existent à proximité, la livraison couvre tous les jours de l'année. Le prix du repas est fixe ou adapté aux revenus de la personne (se renseigner auprès du service de portage)

L'accueil de jour

L’accueil de jour permet aux personnes âgées vivant à domicile et présentant une maladie d’Alzheimer d’être accueillies une ou plusieurs journées par semaine dans une structure adaptée. L’accueil de jour propose une prise en charge thérapeutique aux personnes en perte d’autonomie. Il permet de soulager les familles, d’aider les aidants et de rompre l’isolement de la personne âgée. Ce type d’accueil s’adresse aux personnes âgées de 60 ans et plus, qui vivent à domicile.

L'hébergement temporaire ou permanent

  • L'accueil familial est proposé par des accueillants familiaux agrées par le conseil départemental du Gers. L'accueil familial est une solution d'hébergement intermédiaire entre un maintien à domicile devenu difficile et une entrée en EHPAD non souhaitée. Le Conseil Départemental organise la formation et le contrôle des accueillants familiaux ainsi que le suivi social et médico-social des personnes accueillies. L'accueillant familial assure l'hébergement et la restauration de la personne accueillie ainsi que l'entretien de ses effets personnels et des pièces mises à sa disposition. Pour tout renseignement complémentaire, il est nécessaire de contacter le Service de l'Accueil familial du CD32.
  • L'hébergement temporaire est proposé par un EHPAD ou un Centre d'accueil temporaire autonome. Il est limité dans le temps (3 Mois). il peut permettre d'offrir un moment de répit à l'aidant d'une personne en perte d'autonomie (vacances, maladies, soins, épuisement) d'offrir un lieu d'habitat transitoire pendant une phase d'adaptation du logement en vue du maintien à domicile de la personne, de palier l'absence momentanée d'intervenants à domicile ou un retour à domicile après hospitalisation. Il peut enfin être un moyen de mieux appréhender la vie en maison de retraite médicalisée en douceur.
  • L'hébergement permanent : EHPAD ou EHPA

Soins à l'hôpital

L'hopital est un lieu de soins qui assure aux malades, outre l'hébergement, une prise en charge adaptée par des médecins et des infirmiers. Mais sa mission est aussi de s'inscrire dans une logique de réseau avec les autres acteurs de la prise en charge sanitaire, médico-sociale et sociale.

  • La consultation mémoire a pour objectif de diagnostiquer et d'évaluer un potentiel trouble de la mémoire, du langage ou de l'orientation. Après un bilan composé de tests de mémoire, d'une évaluation psychologique et de tests cliniques, l'équipe pluridisciplinaire de la Consultation Mémoire propose une prise en charge adaptée à chaque patient. La consultation mémoire peut être demandée par un professionnel de santé, par la personne elle-même ou par son entourage. C’est une consultation médicale, recommandée par le médecin référent, au cours de laquelle sont évalués les troubles éventuels de la mémoire et des fonctions cognitives
  • Le SSR a pour objectif de faciliter le retour du patient vers son lieu de vie. Les Soins de Suite et de Réadaptation ont trois missions fondamentales : permettre au patient de retrouver son potentiel et ses capacités physiques et cognitives (rééducation); permettre, le cas échéant, de s'assurer de la réadaptation du patient si la perte de ses capacités s'avère irreversible (réadaptation); s'assurer que le patient peut être réinserer dans des conditions proches de sa vie avant hospitalisation.
  • Les USLD sont des structures d'hébergement et de soins dédiées aux personnes âgées de plus de 60 ans, qui sont adossées à un établisement hospitalier. les moyens médicaux qui y sont mis en oeuvre sont plus importants que dans un EHPAD et permettent d'accompagner les personnes très dépendantes dont l'état nécéssite une surveillance médicale constante. Les frais engagés en USLD sont proches de ceux d'un EHPAD. Il existe là aussi des aides comme l'ASH, l'aide au logement ou l'APA.

Le soutien psychologique

  • Le CMP est la structure de soins pivot pour le secteur psychiatrique. Il assure les consultations médico-psychologiques et sociales pour toute personne en souffrance psychique et assure leur orientation vers la structure la plus adaptée si besoin.
  • Le centre hospitalier du Gers abrite le service de psychogériatrie. L'unité de psychogériatrie a vocation a prendre en charge les patients âgés de plus de 60 ans en phase aïgue psychiatrique. Un projet de soin peut être ensuite défini avec orientation vers le domicile ou vers un EHPAD en prenant en charge l'accompagnement social et psychologique du patient.

Le transport

Le transport à la demande (TAD) est un service de proximité qui vient completer les services de transport traditionnels. Dans un département ou un habitat dispersé s'ajoute à un réseau routier peu dense, le TAD est un élément de réponse pour faciliter les déplacements des personnes âgées.

La protection juridique

Demander une mesure de protection juridique peut s'avérer nécessaire quand un proche court un risque de danger pour lui-même ou les autres, ne parvient plus a gérer son patrimoine au risque de subir un préjudice ou qu'il ou elle risque un abus de faiblesse. Dans tous les cas et quelle que soit la mesure de justice que le juge ordonne, la protection juridique des personnes vulnérables affirme le respect de l'autonomie des personnes protégées. Trois types de mesures existent : la sauvegarde de justice (provisoire), la curatelle (le tuteur fait "avec" la personne), la tutelle (le tuteur fait "à la place de" la personne). Ces mesures de justice sont appliquées par les associations tutélaires et des mandataires privés.

Appui aux aidants

  • Les plateformes d'accompagnement et de répit proposent un soutien aux proches aidants de personnes âgées en perte d'autonomie. Elles apportent de l'information pour aider les proches à faire face à la maladie à travers un soutien individuel (soutien psychologique, conseils ...) ou collectif (partage d'experiences, socialisation, renforcement des liens et des expériences, groupe d'échanges ...). Enfin, elles proposent des solutions de répit.
  • L’Association France Alzheimer Gers a pour mission d’informer et de soutenir les familles de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de troubles apparentés. Elle contribue à l’orientation et à la formation des aidants et des professionnels. L’association propose une permanence téléphonique, un accueil individualisé sur rendez-vous, une information sur les aides existantes, l’organisation de conférences et d’ateliers en lien avec la maladie d’Alzheimer.